Retours sur un voyage initiatique

Il y a quelque jours, l’entreprise Air France annonçait qu’elle allait compenser l’impact CO2 de tous ses vols intérieurs à partir de 2020. Dans le même temps le train de nuit ne s’est jamais aussi bien porté. Le transport lent serait-il de retour ? La voiture individuelle pourrait-elle être interdite un jour ? Les vols courte distance ont-ils encore un avenir ? Une chose est sûre : la conjugaison de préoccupations environnementales et contraintes réglementaires nouvelles annoncent un déclin des modes de transport très impactants.

Les entreprises ont un rôle majeur à jouer pour affronter ces défis, en anticipant et accompagnant leurs collaborateurs vers des usages raisonnés. L’événement organisé au MAIF Start Up Club jeudi 10 Octobre dernier était l’occasion d’échanger avec trois acteurs qui s’engagent pour une mobilité en prise avec ces enjeux.

LE MAAS (Mobility As A Service), LA SOLUTION CONTRE “L’AUTO-SEULISME”

Le MaaS (Mobility As A Service) vise le dépassement de la voiture individuelle via une meilleure intégration des différents modes de transport. Pour David Lainé, l’expert MaaS de Transdev, également fondateur d’IndigoWeel, l’expérience utilisateur est l’enjeu principal pour faire advenir ces nouveaux usages. Il est primordial que les nouvelles offres aient la granularité nécessaire pour pour couvrir “l’ensemble des besoins de mobilité qui faciliteront la vie des usagers, quels que soient les territoires sur lesquels ils se déplacent.” Pour inventer ces nouvelles offres, “Transdev privilégie d’ailleurs des startups françaises que des géants américains” >>  Lire la suite

  • #

    La crise à l’épreuve de la solidarité

    Une crise peut-elle faire l’économie de la solidarité ? C’est la question que nous nous sommes posé à l’occasion de notre cycle thématique « solidarités d’aujourd’hui » réunissant des acteurs qui ont su faire vivre et réinventer la solidarité. Ils ont donc répondu à beaucoup…
  • Leadership

    #

    Un leader peut-il faire la pluie et le beau temps ?

    « L’habituel défaut de l’homme est de ne pas prévoir l’orage par beau temps. » disait Machiavel. Mais alors, faut-il anticiper le beau temps pendant l’orage ? Durant notre cycle thématique sur le management et la gestion RH en temps de crise, organisé en…

Restez connecté avec l'actu du START UP CLUB