Hind Elidrissi est CEO de WeMind, une assurance à destination des travailleurs indépendants. En travaillant avec un public composé notamment de freelances, les problématiques rencontrées  se révèlent plus diverses et complexes que celles de salariés. Pour fédérer ces travailleurs épars et pour porter leur parole, l’idée de créer un syndicat, Indépendants.co s’est imposée d’elle-même. Aujourd’hui, l’objectif s’est encore élargi : il s’agit d’obtenir un nouveau pacte social pour les indépendants.

L’impact, qu’est-ce que ça signifie pour toi ? Comment cela se matérialise-t-il dans ton activité ?  

Chez Wemind, nous essayons de travailler à plusieurs échelles, l’une est systémique et l’autre est plus individuelle. À l’échelle individuelle l’impact se concrétise au quotidien dans la protection que nous pouvons apporter aux indépendants. Il était nécessaire de construire un modèle de soutien qui corresponde à celui des salariés dans le privé, avec les mêmes garanties. Mais pour que l’impact soit durable, nous nous devons d’être réactifs et au plus proche des besoins des travailleurs indépendants.

Cet impact systémique se construit aujourd’hui sur la base du syndicat Indépendants.co. Ce groupement nous permet de militer pour une refonte de la protection sociale des travailleurs indépendants et ainsi, faire en sorte qu’ils et elles ne dépendent plus de la charité. Donc pour moi l’impact est ce travail au quotidien conjugué avec l’objectif global que nous poursuivons, soit la refonte du pacte social pour les indépendants

As-tu développé des outils et des indicateurs pour mesurer l’impact de vos actions à la fois sur le terrain et en termes de représentations ?

Dans notre cas, la focale quantitative n’est pas la plus pertinente car nous cherchons avant tout à mener un travail de longue haleine, à l’image d’un bûcheron qui doit abattre un arbre. Si les 99 premiers coups de hache ne serviront à rien en apparence, c’est le centième qui le fera basculer. Notre objectif est de bâtir une communauté de travailleurs indépendants pour ensuite faire basculer le système, l’utilisation d’outils de mesure n’aurait donc que peu d’intérêt.

L’aspect qualitatif de notre démarche est en revanche primordial ! Par exemple, au tout début de la crise sanitaire, beaucoup de travailleurs nous ont contactés pour nous faire part de leurs angoisses ou pour nous signaler que leurs symptômes correspondaient à ceux de la COVID. Pour nous il était évident que notre attention portée au care se devait d’être intensifiée. Nous avons donc rappelé tous ceux qui nous avaient contactés pour les rassurer. Notre assurance s’adresse aussi à certaines entreprises et, dès le début du confinement, nous les avons contacté pour leur apporter notre soutien. Ce travail s’est poursuivi et nous réalisons encore un suivi pointilleux de ces entreprises.

A vrai dire, l’impact se mesure dans toutes les petites choses du quotidien. Rester fidèle à notre éthique du care, traiter les gens comme nous aimerions être traités, voilà la meilleure manière de mesurer son impact.

Pour toi, quel rôle le dirigeant doit-il jouer pour mener à bien une initiative qui souhaite avoir de l’impact ?

Je n’aime pas trop donner des conseils sur la manière dont les autres devraient être, je vais plutôt vous raconter comment je procède. Chez Wemind, je mets la main à la pâte : par exemple un samedi sur deux, je travaille au service support. C’est important pour moi d’être près de l’expérience concrète des gens, de leur quotidien.

Un autre aspect essentiel est le recrutement : nos embauches se font tant sur les compétences que sur les valeurs des personnes. La manière dont ils et elles conçoivent leur travail est très important à nos yeux. Dès lors, si tout le monde partage d’emblée les mêmes valeurs, il est plus aisé de se concentrer sur notre mission commune.

C’est quelque chose que nous partageons avec la MAIF : l’ensemble des collaborateurs est aligné sur le même axe, c’est à dire placer l’attention à la personne avant toute autre préoccupation.

Retrouvez tous nos contenus et revivez nos meilleurs moments de la thématique #Entreprise à mission