L’OPEN SOURCE : Le partage comme clé de résilience économique des entreprises

Organisé par le MAIF START UP CLUB, en coopération avec Ouishare

Prix : Gratuit

Dans un monde où l’innovation est présentée comme clé de la survie des entreprises, où des start ups naissent et disparaissent tous les jours, et où on parle même de “start up Nation”, l’open source est une approche souvent mal comprise ou considérée comme inadaptée au monde des affaires.

L’open source est née dans la fin des années 90, directement du monde des programmeurs, qui ont commencé par ouvrir l’accès aux codes sources de leurs travaux, logiciels et algorithmes spécifiques. 

Il s’agit concrètement de partager le “comment” et de donner aux personnes qui en ont envie/besoin, la capacité d’améliorer le contenu, d’élaborer en collectif, de construire à un plus grand nombre. Les avantages sont assez clairs, les projets open source ont la capacité d’améliorer un produit/service grâce à une communauté. Google Maps et l’enrichissement de ses cartes en est un excellent exemple, et on le retrouve aussi sur du “hardware” avec les mouvements des makers & les fab labs.

Les freins sont aussi évidents, avant tout c’est le modèle d’affaire “classique” qui est remis en question. Wikipedia par exemple est financé par des dons, beaucoup de projets font appels à du financement participatif, d’autres projets développent des activités complémentaires pour financer le contenu ouvert, des formations, des accès à des banques de données, des publicités. Aujourd’hui de plus en plus de grandes entreprises et certaines entités publiques franchissent le pas d’ouvrir tout ou partie de leurs services ou produits.

Comment le font-ils ? Qu’en tirent-ils ? Quelle place pour les brevets ? Pour la propriété des données ? Est-ce économiquement viable ? Peut-on garder une avantage compétitif et avoir une réelle stratégie d’ouverture ?

Si oui, comment valoriser les communs ? Comment faciliter la participation ? Qui en prend soin? Quelle communauté ? 

Nous en discuterons avec :

Célya Gruson, directrice générale du DRISS, fondatrice de HackYourPhD et chercheuse en open-science

Jaime Arredondo de Bold & Open, qui accompagne de nombreux acteurs dans l’élaboration de stratégies ouvertes, comme la SNCF, le Danish Design Center…

François Desmier de MAIF, architecte en systèmes d’information et maker

Rendez-vous à 8h45 au MAIF Start Up Club

Au 38 Rue Des Jeuneurs, à Paris

Restez connecté avec l'actu du Start Up Club