Du 3 avril au 11 mai, retrouvez notre programmation événementielle #àlamaison

Cycle #1 : L’importance du leadership en temps de crise – du 6 au 10 avril

Découvrir le programme et les événements liés

A l’échelle de notre vie, de notre foyer, de nos proches ou de notre entreprise, nous sommes tous partagés entre l’intuition que tout va changer et le besoin de maintenir nos repères durant cette parenthèse confinée. Alors que chacun se trouve confronté à la nécessité d’opérer des choix dont les implications dépassent l’échelle de sa seule personne, la conscience d’un destin collectif n’a jamais été aussi nécessaire. Savoir trancher, construire un destin commun, s’engager pour soi et pour autrui, sont autant de traits constitutifs du leadership dont nous devons tous faire preuve aujourd’hui. 

Ce sont dans les moments difficiles que naissent et se révèlent les leaders, fruits de la rencontre d’un talent et d’un moment. Nous sommes dans le moment et c’est l’occasion pour chacun de révéler ses talents. De la maîtrise de soi, exercée par le citoyen responsable qui sait qu’il doit renoncer au plaisir d’une après-midi ensoleillée pour le bien commun, au véritable leadership collectif du dirigeant qui met tout en oeuvre pour assurer le bien-être de ses salariés, de ses clients, voire de la société durant la crise.

L’honnêteté, le courage, l’empathie sont les 3 qualités que les véritables leaders sauront mettre en oeuvre. L’honnêteté pour créer les conditions de la confiance – ciment de toute relation, d’autant plus à distance  ; le courage de prendre les décisions difficiles – qu’il s’agisse de fermer son entreprise ou de piocher largement dans sa trésorerie pour s’assurer du bien-être de ses collaborateurs ; et surtout l’empathie, c’est à dire la capacité à accepter et tenir compte des bouleversements émotionnels provoqués par la perte du contact physique avec les autres à laquelle nous faisons tous face.

Peut-être que la seule leçon pour l’après-crise se trouve là finalement : nul besoin d’être parfait, nous devons surtout nous attacher à être plus humains. Dans l’incertitude qui règne et qui continuera sans doute encore, le véritable leader n’est pas celui qui possède toutes les réponses, mais celui qui saura rassembler autour de lui et dessiner des perspectives pour les autres.

Le Programme

Mardi 7 avril, de 17h30 à 18h15 : webinar « Comment être un leader lorsque tout bascule ? », avec

·        Carole Arnaud, Directrice de Mission Talent & Organization chez Accenture,

·        Charlotte Girard-Fabre, experte en gestion de crise et des conflits.

Jeudi 9 avril : Parution des interviews de

·        Cécile Weber, responsable du Plan de Continuité des Activités de MAIF

·        Yohann Bollack, Managing Director Financial Services Talent & Organization chez Accenture

Vendredi 10 avril, de 11h à 12h : table ronde « Comment anticiper la sortie de crise : stratégie, formation et retour au bureau », avec

·        Benoît Praly, fondateur de DOMOSCIO,

·        Dominique Movellan, responsable de l’Université d’Entreprise MAIF

·        Julien Fanon, Managing Director chez Accenture Strategy

Mercredi 15 avril, parution de l’article récapitulatif de la thématique, sur le blog du MAIF START UP CLUB

Cycle #2 : Que raconteront les historiens ? – du 13 au 17 avril

Découvrir le programme et les événements liés

Nous vivons aujourd’hui une période qui nous rappelle ce que nos grands parents nous ont racontés et nous racontent encore. Une période de confinement, qui n’avait pas la même origine qu’aujourd’hui, mais qui nécessitait elle aussi des bouts de papiers pour pouvoir sortir. Cela peut sembler surprenant et pourtant les fameuses attestations dérogatoires de sortie entreront sans doute dans l’Histoire. Conservez-en quelques unes, peut-être permettront-elles à votre arrière petit-enfant d’avoir une meilleure note lors de son exposé sur la grande épidémie du Covid19, dans quelques décennies !

Toute ironie mise à part, la récolte des traces et la constitution d’une mémoire collective questionne profondément à l’heure du numérique. La fluidité de l’information qui circule à grande vitesse limite la possibilité de stocker, de trier et d’archiver ce qui compte. Et peut-être que ce qui compte aujourd’hui n’importera finalement plus beaucoup demain. Impossible de savoir et ce n’est pas très grave. Laissons cela aux historiens du futur et contentons-nous de rassembler autour de nous ce qui fait sens aujourd’hui, il sera toujours temps de faire le tri.

Cette semaine, nous lançons “La rubrique des confinés” . Les membres du Maif Start Up Club, en direct de leur salon, chambre ou salle de bain, vous partageront leurs challenges, leurs bonnes idées et leurs petits plaisirs du confinement. Pour rester ensemble, même séparés. 

Cycle #3 : Imaginons ensemble les récits d’aujourd’hui – du 20 au 24 avril

Découvrir le programme et les événements liés

Si 2001: L’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick est sans conteste un chef d’œuvre, force est de reconnaître qu’il nous en dit plus sur l’époque de sa production que sur l’année qu’il est censé dépeindre. L’anticipation a des vertus, mais pas celle de prédire l’avenir. Au contraire, elle nous permet de reprendre pied avec le présent, de nous en éloigner pour mieux y revenir. Économie post-covid, modes de travail de demain… on spécule beaucoup sur la sortie de crise. Ces prédictions à grand renfort d’analyses statistiques manquent souvent d’un élément moteur : une histoire.

Parce que le futur semble plus incertain que jamais, il nous semble primordial de commencer à agir dans le présent. Car faire advenir le changement dès aujourd’hui, c’est ça avoir un impact. Pour cela nous avons besoin de récits collectifs. Ces récits n’ont pas vocation à se réaliser mais à nous faire avancer. Collaborations plus étroites entre les acteurs économiques ou utilisation accrue des outils numériques, les histoires que nous pouvons raconter sont multiples. C’est à nous d’en décider. Mais il semble important de les formuler pour répondre à une urgence bien présente : celle de ré-apprendre à travailler ensemble. 

Le Programme

Imaginer ensemble ces récits ? C’est ce que nous vous proposons avec Noémie Aubron, fondatrice de La Mutante, et le collectif Le Coup d’après, pour le cycle « Comme un Lundi » qui débutera le lundi 27 avril. On vous prévient tout de suite, nous ne lirons pas les astres ni les index boursier. En revanche nous aurons l’opportunité de réfléchir collectivement à notre temps présent et inventer de nouvelles utopies. Le cycle s’achèvera le 7 mai avec un atelier auquel vous pourrez prendre part.

D’ici là, nous vous proposons de rencontrer ceux qui ont déjà écrit leur histoire et impactent notre présent. Eva Sadoun, fondatrice de Lita, qui a récemment bâtit son récit, Nina Gouze, fondatrice du dispositif “Des vélos Pour l’Hosto”, Eliette Vincent, de Cocolis et Emmanuel Sorel, de Ma Ville Engagée, seront au rendez-vous pour une table ronde en ligne sur le thème des initiatives solidaires et à impact le vendredi 24 avril

Nous mettrons également en ligne, à partir de mercredi 22, dans le cadre de la série « Solidarité d’aujourd’hui » les interviews de 3 dispositifs, qui, au cœur de la crise sanitaire que nous traversons, sont aux avants-postes pour soutenir les personnels soignants : Sandy Guillot, de SOSéquipements.fr, Alice de Maximy de HKind, Morgane Hemery de Smiile, Roméo Estezet de 3D4better.org, Bernard Royer de Share Entraide et Antoine Verstraete de La Croix Rouge Chez Vous

Cycle #4 : De la solidarité à l’impact – du 13 mai au 2 juin

Découvrir le programme et les événements liés

Si l’urgence de l’agenda s’est imposée à nous et que la crise est venue phagocyter nos esprits, il est aujourd’hui nécessaire d’élargir notre focale, penser au delà du moment sanitaire et s’intéresser au monde que l’on veut faire advenir. Une partie de la réponse aux urgences climatiques, sociales ou sanitaires à nouveau, pourrait résider dans l’apport des entreprises à impact. Bien que ce concept renferme des réalités et des modes opératoires bien différents, toutes les entreprises à impact cheminent sur une ligne de crête :  développer des solutions à des enjeux de société tout en assurant sa pérennité financière n’est pas chose aisée. 

Mais l’ADN du Maif Start Up Club, aiguillé par le contexte actuel, nous conduit naturellement à nous pencher sur l’impact des organisations et la manière dont elles créent de la valeur, bien au delà de leur dimension économique. Toute porte à croire que nous sommes parmi les mieux outillés pour s’y attaquer : le spectre couvert par notre communauté est large, et chacun peut, à son échelle insuffler des changements. 


Des entrepreneurs engagés, aux entreprises à mission en passant par les start-ups de l’économie sociale et solidaire, beaucoup n’ont pas attendu la crise pour se retrousser les manches. Il nous apparaît comme essentiel de puiser dans leurs savoirs et dans leurs pratiques pour aborder sereinement, sans a priori les défis à relever par les entreprises à impact.

Le Programme

Pour ce cycle, nous vous proposerons un contenu dense et de qualité (nous l’espérons :-)) , avec des interviews, des articles, une table ronde, pour expliquer en quoi les entreprises qui se donnent une mission et une raison d’être sont les mieux armées pour faire face à la crise !